Accueil>Rencontre avec Julien Stéphan - Entraîneur du RC Strasbourg Alsace

Rencontre avec Julien Stéphan - Entraîneur du RC Strasbourg Alsace

RC Strasbourg Alsace :

« Nous disposons de très bonnes installations

à Divonne-les-Bains »

 

Le Racing club de Strasbourg Alsace (Ligue 1) est en stage toute la semaine à Divonne-les-Bains pour préparer la saison de Ligue 1 qui débutera par la réception de Monaco le week-end du 5/6/7 août à la Meinau. Julien Stéphan, l’entraîneur qui entame sa deuxième saison à la tête de cet effectif, se confie sur ses attentes :

 

Comment se passe votre séjour à Divonne-les-Bains ?

 « Très bien. Nous sommes arrivés dimanche 3 juillet. Nous profitons de très bonnes installations sportives avec trois terrains en herbe qui nous sont mis à disposition. Mais également de très bonnes conditions d’hébergement au Domaine de Divonne de premiers choix avec de très belles chambres, un personnel de qualité et aux petits soins pour nous. La qualité de la nourriture est aussi très appréciable. En plus nous disposons d’une météo idéale pour très bien travailler. Le club avait l’habitude d’aller sur Evian-les-Bains les années précédentes. Là, les installations étaient déjà prises par un club étranger. C’est comme cela que nous sommes arrivés à Divonne-les-Bains. Nous sommes ravis de ce choix.

Quel est l’objectif de ce premier stage de préparation ?

Les objectifs sont multiples. Il faut déjà remettre en forme les joueurs qui arrivent aux compte-gouttes de retour de vacances. Certains internationaux ne vont rentrer de vacances que mercredi. C’est pour cela que de nombreux jeunes joueurs sont conviés à ce stage. Il faut également bien intégrer les nouveaux joueurs. Nous avons un nouvel élément avec Thomas Delaine (latéral gauche) et trois nouvelles personnes au staff. Ces stages sont importants pour une intégration réussie.

Votre effectif est-il au complet dès ce premier stage ?

Un effectif n’est jamais stable en période de mercato. Jusqu’au 31 août, tout peut bouger dans un sens comme dans l’autre. Je ne raisonne pas en termes de nombres de joueurs mais de profils. Il nous manque à l’heure actuelle un élément de couloir droit.

« Notre saison 20201-2022 a été exceptionnelle »

Avez-vous gommé la déception de fin de saison dernière où vous avez raté la qualification pour une coupe d’Europe en étant battu à Marseille (4-0) ?

Il n’y a aucune déception. Nous avons accompli une saison 2021-2022 exceptionnelle en finissant 6e avec 63points. Dans n’importe quel autre grand championnat, 6e, vous êtes européens ! Pas en France. Huit fois sur les dix dernières années, avec 63 points, vous étiez européens. Pas cette année ! Malheureusement. Mais nous sommes fiers de ce que nous avons accompli. L’objectif était le maintien. En février, cet objectif était déjà atteint.

Quel est l’objectif pour cette saison 2022-2023 ?

Nous allons aborder une saison exceptionnelle. Exceptionnelle car il va y avoir quatre descentes en Ligue 2. Exceptionnelle car la saison va être coupée par une coupe du monde qui pour la première fois va se dérouler en novembre-décembre. Comme douze ou treize autres équipes, nous allons être concernés par le maintien. L’objectif est déjà celui-là.

Votre nom a été évoqué à Marseille pour remplacer Jorge Sampaoli :

Je suis l’entraîneur de Strasbourg, je vais entamer ma deuxième saison au Racing club de Strasbourg Alsace et je suis ravi de cela. Notre première année a été plus qu’une réussite. L’objectif est de poursuivre sur cette voie là en produisant toujours du jeu et des émotions. Notre salut passera toujours par de la qualité, de la générosité, par notre faculté à créer les conditions de notre réussite. Une saison se joue à peu de choses, un poteau, un hors-jeu, etc., à nous de provoquer cette réussite qui passe par un collectif abouti et soudé. Un stage sert beaucoup à créer ces aspects.

Un mot sur le choix de Christophe Galtier comme entraîneur du Paris Saint-Germain ?

C’est tout d’abord la reconnaissance d’un parcours et d’un travail. Il a obtenu des résultats fabuleux avec Saint-Etienne et Lille, notamment avec un titre de champion de France. C’est une juste récompense. C’est aussi une belle fierté pour les entraîneurs français et une reconnaissance de leur travail et de la formation française. Je lui souhaite une pleine réussite. »

 

- Entraînements ouverts au public : mercredi à 10h30 ; jeudi et vendredi à 16h30 au stade municipal. Horaires à titre indicatif pouvant varier d’une demi-heure.

- Le Racing club de Strasbourg affrontera le FC Sion samedi 9 juillet à 17h30 au stade municipal de Divonne-les-Bains.

Flash Info